Product was successfully added to your shopping cart.
Product was successfully added to your shopping cart.
Ouvrir une session
Romarin ct. verbénone (Rosmarinus officinalis) huile essentielle

Romarin ct. verbénone (Rosmarinus officinalis) huile essentielle

De : 10,42 $CA

(Disponible)

Précédent

Romarin ct. 1,8-cinéole (Rosmarinus officinalis) huile essentielle

Précédent

Sauge blanche (Salvia apiana) huile essentielle

Romarin ct. verbénone (Rosmarinus officinalis) huile essentielle

Soyez le premier à commenter ce produit

  • Québec vrai
  • USDA Organic

Disponibilité : Disponible

De : 10,42 $CA

* Champs obligatoires

De : 10,42 $CA

Description

Nom latin : Rosmarinus officinalis
Nom français : Romarin
Nom anglais : Rosemary
Famille : Lamiacées
Pays d'origine : France, Maroc, Espagne, Tunisie

Histoire et origine

Arbrisseau de la famille des lamiacées, le romarin est originaire de la région méditerranéenne. Sa tige, qui peut atteindre deux mètres, est couverte d’une écorce grisâtre et se divise en rameaux opposés. Ses feuilles sont plus longues que larges avec des bords légèrement enroulés. Les fleurs bleues en épis sont épanouies de janvier à mai. Le nom « romarin » viendrait du latin « ros marinus » (rosée de mer).

Le romarin est l’une des premières plantes à avoir été couramment utilisées à des fins thérapeutiques, pour la cuisine ainsi que pour l’agrément. À titre d’exemple, au temps de la Grèce Antique, on brûlait des bâtonnets de romarin dans les sanctuaires et lieux de culte. Au Moyen Âge, il était traditionnellement utilisé pour soigner les troubles respiratoires et circulatoires, la congestion hépatique, les douleurs musculaires et rhumatismales ainsi que les problèmes de peau et de cheveux.

Lire la suite

Fiche technique d'aromathérapie

Partie distillée : Partie aérienne
Méthode d'extraction : Distillation à la vapeur d'eau
Caractérisques : Aspect : liquide mobile. Couleur : incolore à jaune pâle. Odeur : Herbacée, florale, fine, ronde. 
Propriétés en aromathérapie :

Anticatarrhale, mucolytique +++. Régénérateur hépatocytaire et drainante hépatique +++. Régulateur endocrinien +++. Lipolytique +++. Tonique cardiaque ++. Anti-infectieux ++. Antiseptique +. Tonifiante psychique, équilibrante nerveuse. Rééquilibrante tissulaire, exfoliante, régulatrice des sécrétions sébacées et sudoripares.

Il existe trois variétés de romarin : à cinéole, à verbénone et à camphre, dont les huiles essentielles sont toutes bénéfiques pour les voies respiratoires. Elles agissent toutes sur diverses affections à cause de leurs propriétés expectorantes, antiseptiques et bactéricides.

Indications : Sinusites, bronchites, asthme, congestions pulmonaires. Insuffisances hépatobiliaires, drainage hépatique. Hépatites et entérocolites virales. Vaginites leucorrhéique, leucorrhée. Arythmies et tachycardie. Fatigue physique et intellectuelle, nervosité, manque de concentration et de confiance en soi, irritabilité, saute d’humeur.
Action énergétique et émotionnelle

L’huile de romarin est un protecteur psychique, particulièrement efficace lorsqu’elle est utilisée le matin. L’huile peut aussi être utilisée comme protecteur dans la maison. Il est conseillé d’utiliser le romarin le matin, car il agit en tant que stimulant et peut provoquer l’insomnie. C’est une huile qui stimule le cerveau et l’activité mentale. Au niveau spirituel suprême, il peut même favoriser le développement de la clairvoyance.

 
Lire la suite

Usages

Alimentaire

Il existe 3 sortes d’huiles essentielles de romarin : à cinéole, à camphre et à verbénone. Le romarin à cinéole est le plus courant. Si on n’a pas celui-là sous la main, le romarin à verbénone est préférable au romarin à camphre, à proscrire en cuisine. Les principaux accords : compotes, huiles, sauces, confiture, mayonnaise, fromages de chèvre, œufs, volailles, marinades, légumes, agneaux, vinaigrettes. 

Environnement

Recette de brume

15 gouttes d’HE de citron

15 gouttes d’HE de romarin

5 gouttes d’HE de thym

125 ml d’eau déminéralisée ou de source

5 ml d’alcool isopropylique 70 %

Mélanger les huiles essentielles et l’alcool. Ajouter ce mélange à l’eau. Verser dans un atomiseur en verre. Bien agiter pour mélanger. Laisser reposer pendant une semaine en agitant de temps à autre. Vaporiser dans une pièce pour enlever les mauvaises odeurs persistantes ou assainir l’air.

Recette tirée de Huiles essentielle pour la cuisine et le bien-être, Mélinda Wilson

Parfumerie

 Note de cœur

Soins de la peau

L’huile essentielle de romarin à verbénone possède une tolérance cutanée exceptionnelle et son odeur agréable est toujours appréciée. C’est une très belle huile à utiliser pour ses propriétés régulatrices hormonales.

L’ajout d’une goutte de romarin à verbénone dans une crème de jour aide à matifier, rééquilibrer et restituer l’éclat de la peau. L’huile est rééquilibrante des tissus, exfoliante et régulatrice des glandes sébacées et sudoripares.

Recette d’huile séborégulatrice au romarin à verbénone pour cheveux gras

2 ml d’HE de romarin à verbénone

1 ml d’HE de menthe des champs

1 ml d’HE de ciste ladanifère

1 ml d’HE de litsée citronnée

10 ml d’HV de jojoba

15 ml d’HV de colza

Appliquer 8 gouttes de la synergie sur le cuir chevelu, laisser agir pendant 10 à 15 minutes puis utiliser un shampoing doux biologique.

Recette tirée de Pour une cosmétique intelligente, Dominique Baudoux, Éditions Amyris

Synergie

Se marie bien au gingembre, au cumin, et au citron.

Lire la suite

Sécurité et contre-indications

  • Risque neurotoxique et abortif (présence de cétones) : interdite aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants, aux sujets épileptiques.

  • Contre-indiquée en cas de pathologie cancéreuse hormono-dépendante ou en cas d'antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein.

  • Sans conseil médical, cette huile devrait être utilisée seulement à petites doses.

  • Tenir hors de portée des enfants.

  • Éviter le contact avec les yeux.

 

Chromatographie

Lot B-ROOFVZAF06Q

Afrique du Sud

Monoterpènes : α-pinène (27,19 %), camphène (5,05 %)

Monoterpénones : verbénone (7,63 %), camphre (9,86 %)

Oxyde terpénique : 1,8 cinéole (11,58 %)

Ester terpénique : acétate de bornyle (6,16 %)

 

Lot B-ROOFVMWI05T (2018/09)

Malawi

Monoterpènes : α-pinène (19,702 %)

Monoterpénones : camphre (15,108 %), verbénone (11,009 %)

Ester terpénique : acétate de bornyle (9,422 %)

Oxyde terpénique : 1,8 cinéole (7,469 %)

 

Lot BROOFVMWI01U (2018/09)

Malawi

Monoterpènes : α-pinène (19,702 %)

Monoterpénones : camphre (15,108 %), verbénone (11,009 %)

Ester terpénique : acétate de bornyle (9,422 %)

Oxyde terpénique : 1,8 cinéole (7,469 %)

 

Lire la suite

Documentation et références

FRANCHOMME, Pierre, PÉNOËL, Daniel, JOLLOIS, Roger, L’aromathérapie exactement, Édition Roger Jollois

DAVIS, Patricia, Aromathérapie spirituelle, Éditions de Mortagne

WILSON, Mélinda, Huiles essentielles pour la cuisine et le bien-être, Fides

BAUDOUX, Dominique, Pour une cosmétique intelligente, Éditions Amyris