Product was successfully added to your shopping cart.
Product was successfully added to your shopping cart.
Ouvrir une session
Carotte sauvage graine (Daucus carota) hydrolat

Carotte sauvage graine (Daucus carota) hydrolat

0,00 $CA

(Temporairement indisponible)

Précédent

Comptonie voyageuse (Comptonia peregrina) hydrolat

Précédent

Cardamome (Elettaria cardamomum) hydrolat

Carotte sauvage graine (Daucus carota) hydrolat

Soyez le premier à commenter ce produit

  • Québec vrai

Disponibilité : Temporairement indisponible

0,00 $CA

Description

Nom latin : Daucus carota
Nom français : Carotte sauvage
Nom anglais : Wild Carrot
Famille : Ombellifères
Pays d'origine : Canada

Histoire et origine

La carotte sauvage, qui provient d’Eurasie, se retrouve aujourd’hui dans les terres accidentées du Sud-ouest du Québec. La température freine sa distribution plus au nord. C’est une plante herbacée pubescente dont les fleurs blanches sont disposées en ombelles. En herboristerie amérindienne, les fleurs en pleine floraison sont utilisées en tisane contre le diabète. La décoction des racines est utilisée chez l’homme contre les désordres sanguins, les boutons, la dépigmentation et la perte d’appétit. Chez la femme, on l’utilise pour contrer les chutes de vessie. La décoction est également utilisée en cas de rétention d’urines.

Lire la suite

Fiche technique d'aromathérapie

Méthode d'extraction : Distillation à la vapeur d'eau
pH : 3,8-4
Arôme et goût : Arôme chaud et terreux, presque sucré, un peu comme celui du chocolat amer. C’est un arôme apaisant, humain et musqué qui plaît à l’homme autant qu’à la femme. Son goût, particulièrement attrayant et complexe, est plutôt sec quoique teinté de la même note chaude de terre que l’arôme.
Stabilité et conservation : Très stable. L’hydrolat se conserve facilement plus de deux ans, mais en voyant son arôme s’estomper de façon évidente.

Propriétés et indications

En interne, l’hydrolat (légèrement diurétique) est indiqué pour le drainage du foie, de la vésicule biliaire et des reins. On l’utilise dans le cadre d’une cure de désintoxication ou de purification. Il a dans cet optique avantage à être combiné à l’argile pour nettoyer les intestins. Il peut par ailleurs être utilisé dans le cadre d’un processus de rétablissement, surtout après une infection virale ou dans le cas de douleurs gastro-intestinales. On l’ajoute au liquide de lavement intestinal pour profiter de ses propriétés ré-équilibrante pour la flore et calmer les irritations du muscle lisse. L’hydrolat de carotte apaise les éruptions cutanées, les peaux irritées et abîmées, l'eczéma et le psoriasis. Pour optimiser ces fonctions, on l’associe avec l’achillée millefeuille, dont il parvient à masquer l’odeur. L’hydrolat de carotte sauvage aide le visage à se régénérer après l’extraction de points noirs, l’abrasion du derme ou l’exfoliation et facilite la génération de cellules cutanées saines. Tonique et régénérateur général, l’hydrolat de graines de carotte peut être utilisé pour aider le corps à s’adapter aux changements de saison. Il est délicieux dans les soupes et les jus, surtout le jus de légumes, ainsi que les vinaigrettes et sauces.

Lire la suite

Documentation et références

  • CATTY, Suzanne, Hydrosols: The Next Aromatherapy
  • The Illustrated Encyclopedia of Essential Oils
  • La Flore Laurentienne
  • Native American Ethnobotany