Product was successfully added to your shopping cart.
Product was successfully added to your shopping cart.
Ouvrir une session
Girofle (Eugenia caryophyllus) hydrolat

Girofle (Eugenia caryophyllus) hydrolat

0,00 $CA

(Temporairement indisponible)

Précédent

Cardamome (Elettaria cardamomum) hydrolat

Précédent

Hélichryse italienne (Helichrysum italicum) hydrolat

Girofle (Eugenia caryophyllus) hydrolat

Soyez le premier à commenter ce produit

  • Québec vrai
  • USDA Organic

Disponibilité : Temporairement indisponible

0,00 $CA

Description

Nom latin : Eugenia caryophyllus
Nom français : Clou de girofle
Nom anglais : Clove, bud
Famille : Myrtacées
Pays d'origine : Madagascar

Histoire et origine

Le giroflier est un arbre petit à moyen, au feuillage persistant, originaire des petites îles volcaniques de l'archipel des Moluques, en Indonésie. Le clou de girofle est connu depuis très longtemps en Chine (il fallait croquer un clou de girofle quand on parlait à l'empereur) et dans le bassin méditerranéen.  Importé en Europe au Moyen-âge, il s’agissait d’une épice terriblement chère. Sa provenance est d’abord demeurée cachée et, comme pour la cannelle et la muscade, il a fallu attendre la colonisation portugaise puis hollandaise pour que l’épice soit récoltée et exportée en quantités importantes vers l'Europe.

Lire la suite

Fiche technique d'aromathérapie

Méthode d'extraction : Distillation à la vapeur d'eau.
pH : Inconnu.
Arôme et goût : Arôme et goût chauds et épicés plus doux que l’huile essentielle.
Stabilité et conservation : Inconnu.
Propriétés : Antifongique, antiseptique, analgésique et antibactérienne.
Indications : Digestion, infections respiratoires, infections dentaires. 

Usages

Le clou de girofle peut être intégré aux recettes de produits pour les soins de la bouche et de dentifrices. En bain de bouche, il complète bien le brossage des dents. Il rééquilibre la flore buccale et digestive, rafraîchissant ainsi l’haleine et améliorant la résistance contre les infections digestives et virales.

 

Sécurité et contre-indications

L’hydrolat de clou de girofle est beaucoup moins agressif que l’huile essentielle. Appliqué directement sur la peau, l’hydrolat de clou de girofle donne une sensation anesthésiante. Il est conseillé de faire un test cutané avant l’utilisation, particulièrement pour les peaux sensibles. Éviter de vaporiser l’hydrolat de clou de girofle près des yeux.

Documentation et références

  • CATTY, Suzanne, Hydrosols, The next Aromatherapy, Healing Arts Press.