Product was successfully added to your shopping cart.
Product was successfully added to your shopping cart.
Ouvrir une session
Lavande officinale (Lavandula officinalis) hydrolat

Lavande officinale (Lavandula officinalis) hydrolat

De : 13,18 $CA

(Disponible)

Précédent

Hélichryse italienne (Helichrysum italicum) hydrolat

Précédent

Géranium rosat cv Bourbon (Pelargonium x asperum « Bourbon ») hydrolat

Lavande officinale (Lavandula officinalis) hydrolat

Soyez le premier à commenter ce produit

  • Québec vrai

Disponibilité : Disponible

De : 13,18 $CA

* Champs obligatoires

De : 13,18 $CA

Description

Nom latin : Lavandula officinalis
Nom français : Lavande officinale, lavande fine
Nom anglais : Lavender, True lavender
Famille : Lamiacées
Pays d'origine : France, Afrique, Inde, Arabie, etc.

Histoire et origine

La lavande est un sous-arbrisseau des coteaux arides et ensoleillés du Midi de la France et de divers pays de la Méditerranée. Elle possède une réputation bien établie en tant que remède populaire. Connue depuis l'Antiquité romaine comme parfum et comme arôme, son nom lui vient du latin lavare (qui signifie « laver »). En plus de s’en servir pour parfumer la lingerie, les Romains s’en servaient dans les bains et les thermes. Ils s’en servaient aussi comme remède contre les troubles digestifs ainsi que comme produit cosmétique et insectifuge.

 

Lire la suite

Fiche technique d'aromathérapie

Méthode d'extraction : Distillation à la vapeur d'eau
pH : 5,6-5,9
Arôme et goût : Un arôme floral et sucré que l'on reconnaît instantanément quoiqu’il renferme une note de tête de miel que l’on ne reconnaît pas chez la plante et se situe davantage dans les notes de fond que l’huile. Si un ciel d'azure vers les 16 h avait une odeur, c’est ce qu’il sentirait ! Le goût présente un côté savonneux et sucré marqué qui donne l’impression de manger de la lavande séchée. De nombreuses personnes n’aiment pas cette saveur à moins qu’elle ne soit sucrée ou mélangée à autre chose.
Stabilité et conservation : Assez stable. L’hydrolat se conserve habituellement au moins deux ans, souvent davantage, dépendamment des conditions de culture. L’arôme sera probablement le premier à se dégrader, après de 18 à 20 mois.

Propriétés et indications

L’hydrolat de lavande est particulièrement populaire pour ses effets régénérateurs. Combiné à un masque à l'avoine, il contribue à un nettoyage en profondeur sans assécher la peau. Il est aussi indiqué comme démaquillant, pour protéger des effets d’un air trop sec ou en vaporisation pour réduire l'inflammation avant et après le rasage ou l'épilation (il favorise un rasage de près et prévient la pousse de poils sous la peau). Il est pratique pour les gens qui voyagent (pour traiter les coups de soleil, les éruptions dues à la chaleur et les piqûres d'insectes). Chez les enfants, on s’en sert pour laver les coupures et égratignures, comme apaisant pour l'heure du coucher ou pour mettre fin aux crises de larmes. Comme il est très doux et sans risque pour les allergies, on l’utilise pour bébé dès la naissance (dans le bain, pour nettoyer les fesses, contre les rougeurs et pour faciliter l'heure du dodo). L’hydrolat de lavande est calmant et rafraîchissant pour le corps, l'esprit et l’âme. Il est excellent en vaporisation pour la maison, le bureau et l’auto car il calme, nettoie et rafraîchit l’atmosphère. Combiné à l’hydrolat de géranium, de rose ou de sauge sclarée, on l’utilise en compresse chaude ou froide sur le ventre et dans le dos pour soulager les crampes et le SPM. On peut le combiner avec un peu d'hydrolat de menthe poivrée ou de sauge pour l’utiliser en vaporisation contre les coups de chaleur. On recommande aussi d’en prendre une gorgée pour vous calmer avant une rencontre importante. On utilise l’hydrolat de lavande en lavement pour soulager les intestins irrités. On peut également l’appliquer pur sur la nuque, le cou, les épaules et le front pour soulager un mal de tête ou en cas de stress et de tensions.

La lavande est plus agréable au nez qu’au goût. Elle est toutefois traditionnellement utilisée pour préparer desserts, biscuits et glaces. 

Lire la suite

Documentation et références

  • CATTY, Suzanne, Hydrosols, The next aromatherapy, Healing Arts Press