Product was successfully added to your shopping cart.
Product was successfully added to your shopping cart.
Ouvrir une session
Consoude (Symphytum officinalis) macérât huileux

Consoude (Symphytum officinalis) macérât huileux

De : 23,80 $CA

(Disponible)

Précédent

Plantain (Plantago major) macérât huileux

Précédent

Amande douce (Prunus dulcis) huile végétale vierge

Consoude (Symphytum officinalis) macérât huileux

Soyez le premier à commenter ce produit

  • USDA Organic

Disponibilité : Disponible

De : 23,80 $CA

* Champs obligatoires

De : 23,80 $CA

Description

Nom latin : Symphytum officinalis
Nom français : Consoude
Nom anglais : Comfrey
Famille : Borraginacées
Pays d'origine : Canada

Histoire et origine

Le nom latin de la consoude veut dire « je consolide », dérivé du grec symphio qui veut dire « unir ». La consoude est une plante vivace qui aime les sols humides ensoleillés des régions tempérées. Au cours du temps depuis les romains, en passant par les amérindiens, jusqu'aux médecins du début du siècle, elle a toujours été utilisée pour ses vertus cicatrisantes.

 

Lire la suite

Fiche technique d'aromathérapie

Partie utilisée : Racines 
Méthode de production : Macération des racines de consoude dans l'huile d'olive
Composantes : Vitamines A, B et C 
Caractérisques : Huile de couleur verdâtre
Propriétés :

Cicatrisante, régénérante, astringente, anti-inflammatoire, hémostatique, aide la coordination neuro-musculaire, élimine les tensions musculaires

Indications : Gerçures, plaies, ulcères variqueux, brûlures, consolidation des os, fissure anale, furoncles, piqûres d'insectes, entorses, coup de soleil, eczéma, irritations cutanées
Lire la suite

Usages

Alimentaire

On peut utiliser ses feuilles fraîches en soupe, en gratin, en quiche ou omelette.

Cosmétique

Elle est souvent la base de pommades ou d'onguents cicatrisants.

Environnement

Belle plante d'ornement pour votre jardin. Attention, elle est invasive.

Sécurité et contre-indications

  • Pour les femmes enceintes, les nouveau-nés et les personnes atteintes de cancer, se limiter à un usage externe de la plante.
  • Il est préférable de ne pas l'utiliser pendant plus de quatre à six semaines en externe car elle aurait une incidence sur les fonctions du foie.
  • Il se peut que la plante possède un impact sur les personnes atteintes de maladies hépatiques.

Documentation et références

  • SCHNEIDER, Anny, Plantes sauvages médicinales, Éditions de l'homme