Product was successfully added to your shopping cart.
Product was successfully added to your shopping cart.
Ouvrir une session
Hysope décombante (Hyssopus officinalis ssp. montanus) huile essentielle

Hysope décombante (Hyssopus officinalis ssp. montanus) huile essentielle

0,00 $CA

(Temporairement indisponible)

Précédent

Hélichryse italienne (Helichrysum italicum) huile essentielle

Précédent

Mélisse officinale (Melissa officinalis) huile essentielle

Hysope décombante (Hyssopus officinalis ssp. montanus) huile essentielle

Soyez le premier à commenter ce produit

Disponibilité : Temporairement indisponible

0,00 $CA

Description

Nom latin : Hyssopus officinalis ssp. montanus
Nom français : Hysope décombante (syn. : hysope couchée, herbe de Joseph, herbe sacrée)
Nom anglais : Hyssop decumbent
Famille : Lamiacées
Pays d'origine : France

Histoire et origine

Petit arbrisseau vivace de la famille des lamiacées, comme le thym et l'origan, qui pousse dans le bassin méditerranéen. L’hysope est utilisée depuis la nuit des temps par les Romains et les Hébreux pour l'aseptisation des lieux sacrés. Son nom viendrait de l'hébreux (ezov), qui signifie « herbe sacrée ». Elle fait d'ailleurs partie des plantes citées dans certains passages de la bible comme herbe purifiante : « Un homme pur prendra de l'Hysope, qu'il trempera dans cette eau, et il aspergera sur la tente, sur tous les vases et sur les personnes qui y étaient, et sur celui qui aura touché à un os, à un assassiné, à un mort ou à un sépulcre. » Il était donc commun, jadis, de la retrouver dans les jardins des hommes d’église puisqu'elle était utilisée pour la purification des corps.

Certains médecins, dont Rhazès, la conseillaient en fumigation pour contrer la peste, en combinaison avec la lavande et le thym. Elle était aussi conseillée pour soigner les flegmatiques et les pulmoniques. Les Grecques en préparaient une pommade à appliquer dans les cas de pneumonies, de pleurésie, de bronchites et autres affections du système respiratoire.

Au niveau alimentaire, elle fait partie de la tradition française dans le mélange d'herbes de Provence et entre aussi dans la composition de la Grande-Chartreuse et de la bénédictine pour ses qualités digestives.

Lire la suite

Fiche technique d'aromathérapie

Partie distillée : Sommités fleuries
Méthode d'extraction : Distillation à la vapeur d'eau
Composantes : Oxydes (trans-linalol oxyde env. 55%), monoterpènes (un peu moins de 20%)
Caractérisques : Liquide mobile et limpide incolore à jaune pâle à l’odeur fraîche.
Propriétés en aromathérapie : Anticatarrhale, expectorante, antiasthmatique (non antiallergique), anti-inflammatoire, anti-infectieuse, viricide++++, bactéricide à spectre d’action étroit, fongicide, parasiticide+, tonique et stimulante : sympatico-tonique (action au niveau du système nerveux sympathique et du plexus solaire)
Indications : Rhinopharyngite, sinusite, bronchite, bronchiolite du nourrisson, bronchite asthmatiforme, emphysème, asthme inflammatoire (lié aux radicaux libres), asthme sécrétoire (d’origine hépatique et nutritionnelle, à tendance héréditaire), à l’exclusion de l’asthme allergique pur, cystites, dépression nerveuse+++, angoisse, oppression, petite insuffisance et congestion hépatique, hépatites, paresse intestinale, parasitose (lamblia)

Action énergétique et émotionnelle

L'hysope renforce notre résolution de suivre notre voie. Son odeur nous renvoie directement au troisième œil. Elle purifie le corps mental et son bavardage. Elle accroît l'énergie du poumon en libérant la culpabilité. Elle libère les corps émotionnel, mental, physique et éthérique du poids de la peur. Elle permet une expansion rapide des capacités d'intuition. Elle permet aussi de chasser les vibrations faisant partie du passé auquel nous n'appartenons plus.

Lire la suite

Usages

Alimentaire

Elle n'est employée que pour la fabrication des liqueurs : Chartreuse et bénédictine. Ses qualités digestives et antibactériennes sont appréciées dans nos cuisines. Elle accompagne très bien les farces, les grosses volailles, le gibier et toutes les viandes de deuxième qualité.

Parfumerie

Très agréable en parfumerie et dans les maisons.

Environnement

Utilisée en diffusion pour purifier l'air et prévenir contre les contagions de certaines maladies respiratoires.

Synergie

Le romarin, la lavande, la myrrhe, la sauge sclarée, le géranium et les agrumes.

Lire la suite

Sécurité et contre-indications

  • Aucune connue aux doses physiologiques.
  • Ne pas confondre avec la variété Hyssopus officinalis ssp. officinalis (neurotoxique et abortive), contre-indiquée chez les bébés, les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées.

Documentation et références

  • FRANCHOMME, Pierre, Docteur PÉNOËL, Pierre, L’aromathérapie exactement, Éditions Roger Jollois.
  • DAVIS, Patricia, L'aromathérapie de A à Z, Éditions Vigot.
  • EIDSON, Deborah, La guérison vibratoire, Guy Trédaniel Éditeur.
  • LAWLESS, Julia, The Complete Illustrated Guide to AROMATHERAPY: A Practical Approach to the Use of Essential Oils for Health and Well-being, Éditions Element.
  • FESTY, Danièle, Ma bible des huiles essentielles, Éditions Leduc.
  • Encyclopédie Wikipédia en ligne, « Hysope » : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hysope
Lire la suite