Product was successfully added to your shopping cart.
Product was successfully added to your shopping cart.
Ouvrir une session
Thuya occidental (Thuja occidentalis) hydrolat

Thuya occidental (Thuja occidentalis) hydrolat

0,00 $CA

(Temporairement indisponible)

  • Thuya occidental (Thuja occidentalis) hydrolat Thuya occidental (Thuja occidentalis) hydrolat
  • Thuya occidental (Thuja occidentalis) hydrolat Thuya occidental (Thuja occidentalis) hydrolat
  • Thuya occidental (Thuja occidentalis) hydrolat Thuya occidental (Thuja occidentalis) hydrolat
Précédent

Verge d'or du Canada (Solidago canadensis) hydrolat

Précédent

Pruche du Canada (Tsuga Canadensis) hydrolat

Thuya occidental (Thuja occidentalis) hydrolat

Soyez le premier à commenter ce produit

  • Québec vrai
  • USDA Organic

Disponibilité : Temporairement indisponible

0,00 $CA

Description

Nom latin : Thuja occidentalis
Nom français : Thuya occidental, Cèdre (pop. Québec), thuya de l’Est, cèdre blanc
Nom anglais : Eastern White Cedar, Swamp Cedar, American Arborvitae
Famille : Cupressacées
Pays d'origine : Canada

Histoire et origine

Le thuya est un résineux originaire du Nord-Ouest de l’Amérique du Nord préférant les sols humides et calcaires. Il a la particularité de ne pas posséder d’aiguilles, mais plutôt de minuscules feuilles en forme d'écailles superposées. Fait intéressant, de petits spécimens de type « bonzaï » âgés de plus de 800 ans ont été trouvés dans le nord du Québec, notamment en bordure des lacs, à l’abri des incendies de forêt. Il arrive souvent que le centre de l’arbre, qui meurt et ne présente plus autant de résistance à la décomposition, pourrisse et forme au fil du temps un creux pouvant servir d’abri aux animaux. Les cédrières servent d’ailleurs de refuge hivernal pour les troupeaux de chevreuils. Son bois, odorant, léger, facilement fendable et résistant à la pourriture, est d’autre part très apprécié pour fabriquer clôtures, bardeaux, quais, pièces de fondation, poutres et autres éléments devant résister à la décomposition. Les peuples Autochtones s’en servaient comme encens cérémoniel, remède thérapeutique et matériau structural pour la confection de leurs canots d'écorce. Traditionnellement, comme le bois du thuya éloigne les mites, on s’en sert pour fabriquer des « coffres de cèdre ». Il s’agit bien évidemment d’une erreur d’appellation, le véritable cèdre appartenant carrément à une autre famille. 

Lire la suite

Fiche technique d'aromathérapie

Méthode d'extraction : Distillation à la vapeur d'eau.
Arôme et goût : Liquide transparent doté d’une odeur fraîche et forestière.
Stabilité et conservation : Inconnu.
Propriétés : Antiseptique, cicatrisant, tonique et antiparasitaire.
Indications :

Il peut être utilisé pour désinfecter une plaie ou une blessure sur la peau.

En cosmétique, il peut être utilisé pour ses propriétés nettoyantes et tonifiantes de la peau du visage.

Il peut être vaporisé sur le pelage des animaux pour éloigner les parasites. 
Lire la suite

Documentation et références

  • MOERMAN, DANIEL E., Native American Ethnobotany, Timber Press.
  • ASSINIWI, Bernard, La médecine des Indiens d’Amérique, Guérin littérature.

 

Rédigez votre propre commentaire

Quelle note donneriez-vous à ce produit ? *

Appréciation

  1. Soyez le premier à commenter ce produit

Rédigez votre propre commentaire

Quelle note donneriez-vous à ce produit ? *

Appréciation