Product was successfully added to your shopping cart.
Product was successfully added to your shopping cart.
Ouvrir une session
Genévrier (Juniperus communis) hydrolat

Genévrier (Juniperus communis) hydrolat

De : 10,62 $CA

(Disponible)

  • Genévrier (Juniperus communis) hydrolat Genévrier (Juniperus communis) hydrolat
  • Genévrier (Juniperus communis) hydrolat Genévrier (Juniperus communis) hydrolat
  • Genévrier (Juniperus communis) hydrolat Genévrier (Juniperus communis) hydrolat
  • Genévrier (Juniperus communis) hydrolat Genévrier (Juniperus communis) hydrolat
Précédent

Anis étoilé (Illicium verum) hydrolat

Précédent

Houblon (Humulus Lupulus) hydrolat

Genévrier (Juniperus communis) hydrolat

Soyez le premier à commenter ce produit

  • USDA Organic

Disponibilité : Disponible

De : 10,62 $CA

* Champs obligatoires

De : 10,62 $CA

Description

Nom latin : Juniperus communis
Nom français : Genévrier commun
Nom anglais : Juniper (common)
Famille : Cupressacées
Pays d'origine : Canada

Histoire et origine

Le genévrier commun est largement répandu dans le monde. Il s’agit du seul genévrier indigène dans les forêts nordiques. Répandu dans l’ensemble de l’Amérique du Nord, il y pousse sous la forme d’un arbuste courant au ras du sol. Il aime les sols rocheux et secs et le plein ensoleillement.

En herboristerie traditionnelle Amérindienne, il est utilisé pour traiter tout un éventail de troubles, allant des douleurs d’estomac aux maladies pulmonaires en passant par certaines maladies vénériennes. Le genévrier est aussi couramment utilisé pour traiter toute une gamme de troubles liés au système urinaire. Les Grecs de l’Antiquité le brûlaient dans le but de combattre les épidémies. Il a d’ailleurs été utilisé à cette fin en Allemagne (1856) lors d’une épidémie de choléra ainsi qu’en France (1870) pour combattre la variole. 

Lire la suite

Fiche technique d'aromathérapie

Méthode d'extraction : Distillation à la vapeur d'eau
pH : 3,3-3,6
Arôme et goût : Arôme extrêmement sec, presque renfermé, et doux-amer. Un goût presque de bois et dont l’astringence entraîne la contraction des tissus buccaux. Dilué, il demeure très sec sans être trop astringent. En fait, le goût rappelle vraiment le gin. 
Stabilité et conservation : Relativement instable. Cet hydrolat se conserve souvent moins de 12 mois, en fait, rarement jusqu’à 14 mois. En dépit de son pH plutôt bas, le genévrier tourne facilement et doit être surveillé de près.

Propriétés et indications

L’hydrolat de genévrier est un diurétique puissant, utilisé en application locale comme en interne. Il contracte les tissus en expulsant le liquide intracellulaire et stimule l’activité des reins. Il stimule par ailleurs la circulation sanguine sans toutefois affecter la pression sanguine. C’est l’hydrolat à utiliser dans les cas de goutte, d’oedème, de douleurs rhumatismales et arthritiques ainsi que dans tous les cas reliés à la rétention d’eau. On peut le combiner aux hydrolats de verge d’or ou de cyprès. Cependant, en raison de son puissant caractère diurétique, on évite de l’utiliser chez les personnes souffrant de troubles rénaux importants ou d’une hyperactivité biliaire. Le corps ne serait pas en mesure d’évacuer tout le liquide traité. Le genévrier constitue une option intéressante comme nettoyant dans le cadre d’un programme de perte de poids, seul ou en combinaison, en application locale comme en interne. Le genévrier est d’ailleurs un nettoyant et un détoxifiant tant pour le corps physique qu’éthérique. Contre la cellulite, on suggère un traitement de trois semaines en interne combiné à des compresses locales d’hydrolat de genévrier, de cyprès et d’immortelle. Si on vise la perte de poids, ajouter à l’hydrolat de genévrier pris en interne de l’hydrolat de cyprès, de menthe poivrée et de sauge, un mélange qui favorise la circulation, nettoie et facilite la digestion et l’élimination tout en contrôlant l’appétit. Pour le soin de la peau, le genévrier se révèle utile pour les peaux grasses ou acnéiques. On l’utilise pur comme tonique après s’être nettoyé le visage avec un purifiant doux. On peut aussi le combiner à un masque à l’argile rouge en synergie avec deux gouttes d’huile essentielle d’orange (Citrus sinensis) ou de citron. Si le visage est particulièrement bouffi, combiner l’hydrolat de genévrier à un hydrolat d’achillée ou de camomille allemande dans un masque à l’argile verte ou bleue avec deux ou trois gouttes de l’huile essentielle de n’importe laquelle des plantes utilisées en hydrolat. Hautement énergétique, le genévrier figure parmi les meilleurs hydrolats pour le travail au niveau des vibrations. Cet hydrolat est par ailleurs succulent en cuisine, dans les marinades, les compotes et les sauces.

Lire la suite

Documentation et références

  • CATTY, Suzanne, Hydrosols: The Next Aromatherapy
  • The Illustrated Encyclopedia of Essential Oils
  • La Flore Laurentienne
  • Native American Ethnobotany

Rédigez votre propre commentaire

Quelle note donneriez-vous à ce produit ? *

Appréciation

  1. Soyez le premier à commenter ce produit

Rédigez votre propre commentaire

Quelle note donneriez-vous à ce produit ? *

Appréciation